Où utiliser des déshumidificateurs d’air, et pourquoi ?

L’humidité excessive de l’air peut provoquer des effets indésirables tels que malaises, pertes matérielles et risques accrus d’accidents du travail.
Ces effets peuvent être contrecarrés par la réduction du taux d’humidité de l’air.

Assécher l’air apporte de nombreux de bénéfices, dont :

  • confort climatique ;
  • amélioration des procédés de divers secteurs technologiques ;
  • protection contre la corrosion ;
  • protection contre les effets de la condensation ;
  • protection contre le givre ;
  • protection contre la croissance fongique et bactérienne ;
  • amélioration des travaux de réparation et de construction ;
  • non-agglomération des produits.

Confort climatique

En dehors du chauffage, du refroidissement ou de l’humidification, assécher l’air permet de lui conserver des propriétés garantissant le bien-être des personnes (confort thermique) et de le maintenir à un niveau de température et d’humidité approprié.

La déshumidification de l’air est conseillée lorsque le taux d’humidité présent dans une pièce à l’air conditionné dépasse le niveau de confort thermique requis.

Les procédés technologiques

Dans de nombreuses industries, un taux d’humidité de l’air spécifique est requis, plus bas que le taux d’humidité ambiant.
L’air sec contribue principalement à évaporer l’eau présente dans les produits manufacturés.
Certains produits ne peuvent être élaborés qu’en atmosphère peu humide, car l’eau provoque des réactions chimiques indésirables.

Déshumidifier l’air permet de stopper la prolifération des bactéries, des virus ou des moisissures.
C’est une des raisons pour lesquelles la déshumidification s’applique particulièrement à certains procédés de fabrication, notamment dans l’industrie pharmaceutique, agroalimentaire, bâtiment, électronique ou de transformation du bois, et dans bien d’autres domaines…

Protection contre la corrosion

Celle-ci dépend en grande partie du taux d’humidité de l’air.
Exposer de l’acier à un air dont le taux d’humidité relatif est de 60% entraîne des tâches de corrosion.
Un air dont le taux d’humidité est compris entre 60 et 100% accélère considérablement la corrosion.
Le maintien de l’air à un taux d’humidité de 45-50% protège les métaux ferreux contre la corrosion.
La relation directe entre le taux d’humidité relatif et la corrosion est démontrée par le graphique de Vernon.

Protection contre la condensation

Celle-ci se manifeste lorsque la surface est plus froide que le « point de rosée » de l’air ambiant.
La condensation est un problème récurrent dans les stations hydrauliques et de pompage.
La température des dispositifs, réservoirs, canalisations et autres installations est proche de celle de l’eau souterraine (entre 5 et 12°C).

Lorsque la température ambiante et le taux d’humidité de l’air s’élèvent, l’eau commence à se condenser. C’est le cas sur les parois des patinoires refroidies par la glace.

La condensation de l’eau provoque des dégâts et d’autres dangers.
Déshumidifier l’air contribue à abaisser le « point de rosée » et empêche l’eau de se condenser à des endroits indésirables.

Protection contre le givre

L’air humide renforce la glace présente dans les congélateurs, les réfrigérateurs et les zones de chargement.
La déshumidification de l’air protège ces endroits du givre et accélère la congélation des produits en limitant les coûts et en améliorant la sécurité.

Protection contre la croissance fongique et bactérienne

Un taux d’humidité élevé dans l’air accélère la croissance des moisissures pouvant être contenues dans différents matériaux, susceptibles d’y demeurer des années sans engendrer aucun dommage ni de perte.
Cependant, un taux d’humidité de 70% accélère considérablement leur croissance, soulevant par là-même des questions matérielles et sanitaires.
Les problèmes les plus fréquents sont les détériorations murales, les moisissures et la pourriture des grains stockés, du fourrage ou des produits alimentaires.
Le taux d’humidité de l’air peut aussi accentuer la prolifération bactérienne, responsable de diverses maladies et contaminations.
Les moisissures et les bactéries peuvent causer des odeurs désagréables.
La déshumidification de l’air permet d’éliminer les problèmes de moisissures et de bactéries.

Amélioration des travaux de réparation et de construction

L’eau est largement utilisée dans le bâtiment, notamment pour le substrat du mortier, le béton, les colles et les peintures. C’est pourquoi tout excès d’humidité doit être retiré des bâtiments neufs ou rénovés afin de garantir une bonne isolation, une meilleure résistance et une durée de vie optimisée des couches de peinture.
Cela permet en outre une protection efficace contre la croissance fongique et celle des bactéries, éradiquées en amont par la déshumidification de l’air.

Non-agglomération des produits

De nombreux produits présentés en vrac, notamment sous forme de poudre, possèdent des propriétés hygroscopiques. En présence d’humidité, ils deviennent grumeleux ou agglomérés, ce qui a une incidence sur leur qualité et leur coût de fabrication.
Le stockage des produits humides peut générer certaines complications, abaisser le taux d’humidité contribue à les réduire notablement.

Autres

La déshumidification de l’air s’avère également utile dans d’autres cas, tels que dans des lieux où des vêtements ont été mis à sécher.
Les déshumidificateurs portatifs peuvent être utilisés en cas d’inondation, car ils permettent d’assécher rapidement les murs, quelles que soient les conditions météorologiques.
La déshumidification de l’air s’avère également primordiale dans les bâtiments climatisés présentant un fort taux d’humidité tels que les piscines, les douches, les laboratoires, etc.
Cela permet de limiter les coûts d’exploitation, grâce à la récupération de la chaleur et d’une partie de l’eau.

Une haute teneur en eau peut aussi modifier les propriétés physiques et chimiques des matériaux.
Le papier stocké dans des lieux humides perd de sa rigidité et se déforme.
Certains matériaux liants ou des matières plastiques perdent leurs propriétés quand ils sont exposés à l’humidité.
Les produits sensibles à l’humidité auront donc intérêt à être stockés dans des lieux peu humides.