Qu’est-ce que le séchage de l’air ?

Le séchage de l’air est un processus de diminution de la quantité de vapeur d’eau contenue dans l’air par l’utilisation de méthodes appropriées.

L’humidité peut être directement supprimée de l’air par :

La diminution de la température de l’air jusque sous le point de rosée, qui fait se condenser l’eau. C’est pour cela que cette méthode est appelée la méthode par condensation. Ce phénomène peut être observé lorsque l’on sort une boisson fraîche du réfrigérateur et que son emballage se couvre rapidement de gouttelettes. Cela se produit car la température de l’air autour de l’emballage commence à chuter en dessous du point de rosée.

L’élimination de la vapeur d’eau par l’utilisation de substances hygroscopiques est une méthode de sorption. Elle est largement utilisée sous la forme de sacs remplis de billes ou de cristaux absorbants, placés dans les boîtiers d’ordinateurs ou dans les emballages de produits sensibles à l’humidité.

En pratique, les méthodes suivantes sont utilisées :

  • Chauffage et ventilation
    C’est la méthode la plus commune, mais elle est coûteuse et peu efficace.
  • Séchage par condensation
    Faire se condenser la vapeur présente dans l’air est plus efficace et économique que par chauffage et ventilation.
  • Séchage par sorption (adsorption et absorptions)
    Sépare l’eau de l’air en l’absorbant. Cette méthode est la plus efficace.

Selon la méthode d’opération, il y a deux types de séchages :

  • Circuit fermé
    Quand il n’y a pas d’échange entre l’air séché et l’air extérieur, par exemple lorsqu’une pièce est asséchée à l’aide d’un séchoir à condensation.
  • Circuit ouvert
    Quand il y a un échange partiel ou total entre l’air séché et l’air extérieur, surtout utilisé dans les systèmes d’air conditionné.

Termes importants concernant les déshumidificateurs

Point de rosée : Température à laquelle les gouttes d’eau se condensent dans l’air à une certaine température et humidité initiale . Lorsque l’air est saturé à 100%, il n’est plus capable d’absorber d’eau et la prochaine baisse de température fera se condenser l’eau sur les surfaces possédant une température proche de celle causant la saturation complète.

Condensation de la vapeur : Transformation de la vapeur d’eau dans l’air de l’état gazeux à liquide (condensation) ou à l’état solide (congélation, sublimation).

Une substance hygroscopique : Peut être une solution aqueuse de chlorure de calcium et de chlorure de magnésium, une solution de chlorure de lithium, un gel de silice, du chlorure de potassium, de l’aluminium activé, des sels de chlorure de lithium ou du bromure de lithium.